Une robotisation à la pointe dans nos usines

Mai 23, 2017

En 2013, nous avons introduit dans notre usine plastique nos premiers robots capables de poser de la colle puis en 2016 la pose des adhésifs a été automatisée sur nos chaînes de carton ainsi que l’emballage et la palettisation.

Avec des effectifs identiques, nos rendements ont augmenté, le gaspillage de matière a baissé boostant ainsi nos rendements et améliorant nos coûts de production et notre niveau de qualité.

Nous avons ensuite repensé le travail sur nos chaînes de montage au travers de la création de lignes de production semi-automatiques : les pièces viennent désormais à l’opérateur et non l’inverse grâce à des convoyeurs optimisant ainsi les déplacements et traquant les gestes inutiles.

2017 voit l’arrivée de robots de seconde génération, les Cobots. En enchaînant des tâches différentes, ils sont en mesure d’occuper seuls des postes de travail plus complexes. Toutefois, le recours à cette forme de production a ses limites. Notre métier est dans son essence artisanal : pas de production standard, pas de production de masse. Le savoir-faire et la passion de nos collaborateurs pour leur métier fera toujours la différence, surtout si nous nous pouvons les libérer des tâches répétitives.

Enregistrer